ouvrages d'art - viaducs

A40

Viaduc de Bois d'Arlod

200m

a40.boisdarlod.d5.jpg (27885 octets) (Chauplannaz 2001)

Généralités = Maître d'ouvrage : ATMB, Maître d'oeuvre : SCETAUROUTE, Principaux constructeurs : CITRA et DEMATHIEU ET BARD, Mise en service : 1982
  Le viaduc de Bois d'Arlod (situé sur les hauteurs de Bellegarde, du côté de la Haute-Savoie) n'a rien d'impressionnant, ni par sa hauteur au-dessus du sol (quelques mètres seulement), ni par sa longueur (200m). Si peu impressionnant qu'ATMB ne le signale même pas par un panneau en bordure de chaussée. Cependant, il reste un ouvrage tout à fait étonnant pour celui qui le découvre. Il a en effet le rôle peu habituel de contrer le glissement de terrain régulier (1 à 2cm par an) engendré par la nature du sol et la pente. La première étape a consisté à atteindre un appui stable pour faire reposer les fondations de l'ouvrage. Pour cela il a fallu creuser à 30m de profondeur. Ensuite, pour que les fondations ne soient pas emportées par le terrain glissant, les constructeurs ont réalisé autour de chacune un cylindre en béton armé de 9m de diamètre, 60cm d'épaisseur et décalé qui permet un débattement libre d'1m50 (de quoi être tranquille pour au moins 75 ans si le mouvement du terrain ne s'accélère pas !). Lorsque les cylindres seront en bout de course en venant s'appuyer contre les fondations, de nouveaux travaux seront alors engagés. Le tablier est constitué de poutres préfabriquées de 40m de longueur, mises en place grâce à une poutre de lancement.

Retour viaducs ou accueil

retour sur A40 (à Poncin) >