ouvrages d'art - viaducs

A40

Viaduc de Poncin

566m

a40.poncin.d5.jpg (12023 octets) (Chauplannaz 2001)

Généralités = Maître d'ouvrage : SAPRR, Maître d'oeuvre : SCETAUROUTE, Architecte : NOVARINA, Principaux constructeurs : DRAGAGES ET TRAVAUX PUBLICS et CITRA, Mise en service : 1986
  Le viaduc de Poncin a demandé une attention particulière pour son intégration dans la vallée de l'Ain. Concernant le tablier et les travées, plusieurs solutions existaient au moment du projet. Finalement c'est un viaduc à tablier unique (un seul et même   ouvrage pour les deux sens de circulation) et à caisson monocellulaire de 19.60m de large (une première française) qui a été retenu. Cette solution représenta dans le cas de Poncin une économie financière de 8%, et un gain de temps dans le déroulement des travaux. Par ailleurs, deux méthodes de construction ont été utilisées. Les travées à hauteur constante sur la partie ouest (au fond sur la photo présente ci-dessus) ont permis l'utilisation de la méthode du poussage. Sur la partie centrale, c'est la construction d'un tablier à hauteur variable qui sera préférée, avec l'utilisation de la méthode de l'encorbellement successif. Les voussoirs de la partie poussée ont été préfabriqués, et ceux de l'encorbellement ont été coulés en place au rythme d'un voussoir par semaine à l'aide d'un équipage mobile présent de chaque côté des deux piles centrales. La portée centrale est de 155m, ce qui est assez exceptionnel. Concernant les piles, les deux de la portée centrale ont nécessité la mise en place de batardeaux pour permettre une construction hors des eaux de l'Ain. La pile la plus haute fait près de 50m. Dernière particularité : c'est le premier ouvrage de cette taille à avoir reçu une précontrainte longitudinale extérieure au béton.

suite A40 (sens Mâcon-Genève) >

ou retour viaducs / accueil