ouvrages d'art - viaducs

A40

Viaduc du Tacon

320m

a40.tacon2.d5.jpg (20808 octets) (Chauplannaz 2001)

Généralités = Maître d'ouvrage : SAPRR, Maître d'oeuvre : SCETAUROUTE, Architectes : ARSAC/LAVIGNE, Mise en service : 1986
  Le viaduc du Tacon n'a pas posé de difficulté majeure lors de sa réalisation. Deux projets étaient en concurrence : un tablier à épaisseur constante avec des travées répétitives de 60m, et un tablier à épaisseur variable avec deux travées principales de 80 et 90m. C'est la seconde solution qui a été retenue, à la fois pour une meilleure intégration au paysage (dont le viaduc SNCF voisin fait partie) et pour des raisons économiques. La hauteur ou épaisseur du tablier (que l'on peut apercevoir sur la photo) n'est variable qu'au niveau des travées centrales (de 3 à 6m d'épaisseur). La construction s'est faite avec la méthode de l'encorbellement successif avec des voussoirs coulés en place grâce aux équipages mobiles (1 voussoir/semaine/équipage, soit 4 voussoirs par semaine pour l'ensemble du chantier). Concernant les armatures coulées à l'intérieur du béton, elles ont finalement été préfabriquées en cours de chantier (avec pour originalité l'utilisation d'équipages mobiles à poutres latérales pour faciliter la mise en place de ces armatures ferraillées). Le câblage de la précontrainte est intérieur au béton. Au-delà, un câblage de précontrainte, intérieur et extérieur au béton, peut être rajouté à tout moment après la construction. Par ailleurs, la pile la plus haute fait 42m. Les puits de fondation ont été soit creusés à la main dans les parties peu accessibles du chantier (de 7 à 11m de profondeur), soit forés à la machine (profondeur maximale de 34m).

suite A40 (sens Mâcon-Genève) >

ou retour viaducs / accueil